Exposition Pif-Gadget en Roumanie

L' expo "Pif en Roumanie, un héros de l'Age d'Or" comme si vous y étiez...


imm-s

Photo © Tiberiu Ionescu


Cliquer sur les images pour les agrandir.

montage

inauguration

Entrez-dans-l'expo

dd-k-et-jp

corto

Mircea

jk-et-jp

interactives

ludo-et-Tim

L'inauguration de l'Expo Pif a eu un énorme retentissement dans toute la Roumanie.

Toutes les chaînes nationales y étaient présentes ainsi que tous les grands quotidiens nationaux. L'intêret pour cette expo est considérable et il s'agit là d'un évènement de tout premier plan pour le public roumain.

Nous travaillons avec l'équipe de l'Institut pour que le public français puissent également la voir prochainement. 

En attendant, un très beau catalogue sera édité reprenant l'ensemble du contenu de l'expo avec de très nombreux témoignages inédits.



Un grand merci à

M.Philippe Gustin, Ambassadeur de France à Bucarest,

M.Didier Dutour,attaché culturel de l'Ambassade qui a porté ce projet,

M.Mihai Oroveanu, directeur du Musée d'art moderne de Bucarest pour son amour de la France,

M.Stanislas Pierret, Directeur de l'Institut pour son enthousiasme,

Jacques Kamb et Mircea Arapu pour leur participation,

Alex et son Studio Bazar pour le montage de l'expo,

Clara Traistaru pour son efficacité dans la coordination,

Adina-Ioana Suteu pour ses connaissances précieuses en informatique,

Laurent Barraud et Mariano Alda pour leur collecte de documents,

Stefan Constantinescu, Ion Grigorescu, Mihai Stanescu, Ciprian Muresan, Dan Perjovschi, Mircea Cantor, Victor Man,

ainsi qu'a tous nos amis roumains  qui se sont impliqués dans cette magnifique aventure pour qu'elle soit une grande réussite et pour qu'elle reste gravée dans nos mémoires comme un moment exceptionnel.

Jean-Pierre Dirick

signe

Posté par DIRICK à 11:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pif et la Roumanie au Salon du livre de Paris

Pif, la Roumanie et le Salon du livre de Paris...

L'Expo " Pif et la Roumanie un héros de l'age d'or"
sera le vendredi 22 Mars 2013 à 17 h invité au salon du livre de Paris où aura lieu une table ronde et une présentation de l'Expo "Pif un héros de l'âge d'or" qui s'est déroulée à Bucarest l'été dernier.

Cette présentation aura lieu sur le stand de l'Institut Français dont l'invité d'honneur est cette année la Roumanie.
( Allée U stand 70 )
Participeront à cet évènement Jean Pierre Dirick, commissaire de l'exposition, Didier Dutour, attaché culturel de l'Ambassade de France en Roumanie, Jacques Kamb ainsi que plusieurs créateurs roumains.
Un rendez-vous à ne pas manquer !

Tim-par-Dirick-w

Posté par DIRICK à 09:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pif, un héros français en Roumanie.

Table ronde sur l'exposition organisée par l'Institut français l'été dernier à Bucarest au salon du livre de Paris, le 22 mars 2013 avec Jean Pierre Dirick commissaire français de l'exposition,Jacques Kamb, Ileana Surducan, Alex Tamba et animée par Didier Dutour.

Bulle

Didier-Dutour

Les-intervenants

K-et-D

Cliquer sur les images pour les agrandir.

 

Posté par DIRICK à 10:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 25 mars 2012

PIF EN ROUMANIE, UN HEROS DE L’AGE D’OR

Histoire, symbole et influence d’un magazine français culte sous Ceaucescu

age d or

exposition:

Pif en Roumanie,un héros de l'age d'or


SALA DALES – BUCAREST – 20 juin au 22 juillet 2012

Sala Dales, bd Magheru 18 - Bucarest

Organisée par l'Ambassade de France à Bucarest et l'Institut français de Bucarest

Partenaires: Musée d'art contemporain de Bucarest - Journal l'Humanité.

Commissaires : Jean-Pierre Dirick et Stefan Constantinescu.

 

 

Pourquoi une exposition sur Pif-Gadget en Roumanie?

 

Entre Pif-Gadget et la Roumanie, c’est une véritable histoire d’amour !
Lorsque vous commencez à converser avec un Roumain et qu’il vous soupçonne d’être Français,vous pouvez être sûr que dans la minute qui suit, Pif-Gadget s’insinue automatiquement dans la conversation !
Et aussitôt les citations et les anecdotes sur le journal fusent et la connivence s’installe.
Et gare à vous alors, si tel gadget de l’époque vous a échappé ou si tel héros de bd a déserté votre mémoire ! Car les tenants de l’orthodoxie Pif-Romaniaques sont là pour vous les rappeler ! Et avec force détails!
Pif, c’est le sésame qui nous ouvre à nous français, le coeur des roumains.
Un vrai trait d’union, une espèce de cordon ombilical qui relie nos deux pays dans un véritable passé affectif commun.
Ils sont fous de Pif, ces Romains ! ( pardon, ces Roumains !) parce qu’ils sont tombés tout petits dans la potion magique de Pif.
Pendant les très longues et difficiles années où leur pays était coupé du monde extérieur, Pif-Gadget était pour la jeunesse roumaine le seul moyen d’évasion, son seul vecteur de rêve…
Le journal était en français ? Pas grave ! De toutes façons, avec les dessins, on comprenait…
Et puis comme ça au moins, on apprenait le français sans trop faire d’efforts tellement la motivation était forte ! De toutes façons, la France on l’admirait tellement…
Je suis toujours étonné du nombre de Roumains qui déclarent aujourd’hui savoir parler français grâce à Pif- Gadget !
Aujourd’hui en France une véritable « Pifomania » déferle autour de cet hebdomadaire devenu « culte » et de tous les héros mythiques qui l’ont habité.
Il était donc également logique que la Roumanie qui l’a accueilli et aimé avec autant de passion, puisse à son tour revisiter « Ses années Pif ! »

C’est dans cet esprit que l’Ambassade de France en Roumanie et l’Institut Français de Bucarest ont souhaité organiser une exposition intitulée « Pif en Roumanie : Un héros de l’age d’or » retraçant les liens affectifs tissés pendant toutes ces années entre la jeunesse roumaine et son journal préféré.
Car cet hebdo, aidé en cela par des ambassadeurs aussi charismatiques que Pif et Hercule,Placid et Muzo, Rahan, Corto Maltèse et bien d’autres, a contribué très largement à promouvoir notre culture, notre langue et notre art de vivre tout en tissant des liens forts et durables entre la France et la Roumanie.
Car il s’agissait bien là d’un échange culturel, celui d’un message vivant, moderne et porteur d’espoir et d’idéaux

 

                                                                                                                    Jean-Pierre Dirick

                                                                                   Commissaire Français de l'exposition.

Posté par DIRICK à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 26 mars 2012

L'Expo

pif1-vaillant1239

No1 de Pif-Gadget - Vaillant 1239


Objet d’une intense nostalgie en France, le magazine Pif et ses héros, Pif et Hercule, Placide et Muzo, Rahan, Corto Maltèse et bien d’autres, sont devenus « culte » en Roumanie.

Eclair de couleur et de fantaisie dans une société qui se repliait sur elle-même, Pif est l’emblème importé et sympathique des années noires . L’hebdomadaire constitue un lieu de mémoire unique de la relation entre la France et la Roumanie. Sorte de « samizdat » paradoxal puisque très peu de lecteurs savaient qu’il était en fait publié sous l’égide des éditions du Parti Communiste Français, Pif et son gadget ont fini par incarné tout ce que la France pouvait offrir : l’originalité graphique, l’humour, la liberté. Pif a été ainsi un vecteur important de la langue et de la culture françaises et le support d’un rêve français en Roumanie. Chaque Roumain, pour peu qu’il ait plus de 30 ans, à l’évocation du nom Pif, vient avec une anecdote. De qui il obtenait le magazine souvent de quatrième ou de cinquième main, qui avait un jour eu le gadget merveilleux, qui avait tapissé sa chambre avec des piles de Pif etc.
Avec le temps, les désillusions et les crises, le régime de Nicolae Ceaucescu, en est venu à être appelé, d’abord ironiquement, « l’âge d’or ». Au même titre que les deux heures de télévision par jour, Pif Gadget est ainsi devenu malgré lui, tant pour les nouvelles générations que les anciennes, un héros de cet âge d’or.
A travers l’exposition « Pif en Roumanie : un héros de l’âge d’or » l’Ambassade de France en Roumanie et l’Institut Français de Bucarest, avec le soutien du journal l’Humanité, ont souhaité retracer les liens tissés pendant toutes ces années entre la jeunesse roumaine et son journal préféré. Au-delà d’une visite nostalgique, il s’agit d’un dialogue entre deux commissaires, Jean-Pierre Dirick, auteur de bandes-dessinées et ancien dessinateur du journal, et Stefan Constatinescu, artiste visuel roumain et réalisateur de films. L’exposition est également une exploration des traces qu’a laissées l’hebdomadaire auprès des artistes roumains. Les artistes contemporains les plus connus, comme Victor Man, Mircea Cantor, Dan Perjovschi, et bien d’autres retrouvent, à travers des oeuvres spécialement réalisées pour l’exposition, ce que Pif a livré à leur imaginaire.


                                                          Didier Dutour – attaché culturel, directeur régional – Institut Français de Roumanie

Posté par DIRICK à 09:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Contenu de l'Exposition

                                                                    historiquehercule1                                                                  

Cette exposition se tiendra à Bucarest du 20 juin au 22 juillet 2012 et prendra la forme d’une installation se développant selon deux idées :

  •  Une exposition documentaire à travers la « reconstruction » d’un exemplaire « idéal », improbable et introuvable de l’hebdo réalisé par Jean-Pierre Dirick, commissaire français de l’exposition, qui rassemblera le meilleur de Pif-Gadget dans lequel les visiteurs pourront circuler de façon interactive et retrouver leurs héros, leurs dessinateur ;
  • Une exposition d’oeuvres originales d’artistes contemporains roumains inspirés par le magazine pour la jeunesse le plus connu de Roumanie choisis par Stefan Constantinescu, artiste roumain contemporain et co-commissaire de l’exposition

                                                                                          pif-basar                                                                     Cliquer sur les images pour les agrandir.

A travers ce dialogue, des témoignages, des illustrations de l’influence de Pif en Roumanie seront le lien entre le Pif Gadget idéal et les installations des artistes roumains.
Bien sûr, Pif le chien, Hercule, Arthur le fantôme, Capitaine Apache, La jungle en folie,Le concombre masqué, Placid et Muzo, Corinne et Jeannot, Corto Maltèse, Couik, Dicentim le petit Franc, Docteur Justice, Rahan, Les énigmes de Tim, Pifou, Horace cheval de l’ouest, Léo bête à part, Nasdine Hodja,Les enquêtes de Ludo, Les rigolus et les Tristus, sont autant d’incontournables héros du journal qui figureront en bonne place dans cette exposition.

pm25-sar050_solutie_001-3d-rev00-layout1-2-3-1

Bien loin d’être simplement l’expression d’une nostalgie, cette exposition témoignera aussi des prolongements culturels et artistiques générés par l’engouement créé autour du journal et de l’influence majeure qu’il exerce encore aujourd’hui sur toute une génération d’artistes roumains contemporains : Ion Grigorescu, Mihai Stanescu, Ciprian Muresan, Dan Perjovschi, Mircea Cantor, Victor Man, etc.
Pif Gadget a été l’une des très peu nombreuses publications, sinon la seule, venues d’occident et distribuées en toute légalité dans les pays du bloc communiste. En Roumanie, cette exception a été le résultat des bonnes relations que le Parti Communiste Roumain entretenait avec le Parti Communiste Français. Ironiquement, le magazine qui a été le symbole de l’Occident et de ses valeurs pour toute une génération d’adolescents de « l’Epoque d’or » n’était en fait qu’une publication associée au communisme, mais de France.
Malgré sa rareté – seulement les enfants de personnes bien placés ou avec « des bonne relations » dans le système communiste pouvaient avoir accès à ce « luxe » - ce magazine a généré une vraie manie en Roumanie.
Quarante ans plus tard le projet “Pif en Roumanie : un héros de l’âge d’or” se propose de retracer l’histoire et l’évolution de la publication et plus spécifiquement son rôle symbolique dans l’univers des individus pendant les années du communisme en Roumanie.


Commissaires : Jean-Pierre Dirick et Stefan Constantinescu
Scénographie : studioBasar et Dan Balaneanu
Production : Institut Français de Bucarest – Didier Dutour, attaché culturel, directeur régional
Chargé de production : Clara Traistaru – chargé de missions arts visuels et spectacle vivant - IFB
Partenaire : Musée national d’Art Contemporain de Bucarest, Journal l’Humanité
Lieu : Sala Dales, bd Magheru 18 - Bucarest
Du 20 juin au 22 juillet 2012


historiquehercule

Posté par DIRICK à 14:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]

mardi 22 mai 2012

Un article paru dans le journal roumain "Regards"

Pour voir l'article:

http://roumanophilie.wordpress.com/2012/05/21/bande-dessinee-pif-le-chien-revient-a-bucarest/


 

Posté par DIRICK à 11:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]

vendredi 8 juin 2012

L'affiche de l'Expo

Voici en avant première l'affiche de l'exposition

Pif un héros de l'Age d'or

Affiche

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Posté par DIRICK à 16:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 11 juin 2012

Pif en Roumanie: Inauguration le mercredi 20 Juin à 18h 30

Jacques Kamb, Jean-Pierre Dirick et Mircea Arapu, trois dessinateurs de la grande époque de Pif- Gadget seront présents lors de l'inauguration de l'expo " Pif un héros de l'âge d'or" à Bucarest.

Vous êtes tous conviés à venir les y retrouver!

Constanta

Jean-Pierre Dirick au festival BD de Constanta en 2009 dont il était l'invité d'honneur.

Kamb-et-Dirick-à-la-fête-de-l'Humanité

Kamb et Dirick à la fête de l'Humanité.

Cliquer sur les images pour les agrandir.

Posté par DIRICK à 09:09 - Commentaires [2] - Permalien [#]

lundi 25 juin 2012

Des rencontres autour de l'expo...

...Avec Alexandru Ciubotariu et Dodo Nita...

ciubotariu

dodo-n

 

 

Posté par DIRICK à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]