dimanche 25 mars 2012

PIF EN ROUMANIE, UN HEROS DE L’AGE D’OR

Histoire, symbole et influence d’un magazine français culte sous Ceaucescu

age d or

exposition:

Pif en Roumanie,un héros de l'age d'or


SALA DALES – BUCAREST – 20 juin au 22 juillet 2012

Sala Dales, bd Magheru 18 - Bucarest

Organisée par l'Ambassade de France à Bucarest et l'Institut français de Bucarest

Partenaires: Musée d'art contemporain de Bucarest - Journal l'Humanité.

Commissaires : Jean-Pierre Dirick et Stefan Constantinescu.

 

 

Pourquoi une exposition sur Pif-Gadget en Roumanie?

 

Entre Pif-Gadget et la Roumanie, c’est une véritable histoire d’amour !
Lorsque vous commencez à converser avec un Roumain et qu’il vous soupçonne d’être Français,vous pouvez être sûr que dans la minute qui suit, Pif-Gadget s’insinue automatiquement dans la conversation !
Et aussitôt les citations et les anecdotes sur le journal fusent et la connivence s’installe.
Et gare à vous alors, si tel gadget de l’époque vous a échappé ou si tel héros de bd a déserté votre mémoire ! Car les tenants de l’orthodoxie Pif-Romaniaques sont là pour vous les rappeler ! Et avec force détails!
Pif, c’est le sésame qui nous ouvre à nous français, le coeur des roumains.
Un vrai trait d’union, une espèce de cordon ombilical qui relie nos deux pays dans un véritable passé affectif commun.
Ils sont fous de Pif, ces Romains ! ( pardon, ces Roumains !) parce qu’ils sont tombés tout petits dans la potion magique de Pif.
Pendant les très longues et difficiles années où leur pays était coupé du monde extérieur, Pif-Gadget était pour la jeunesse roumaine le seul moyen d’évasion, son seul vecteur de rêve…
Le journal était en français ? Pas grave ! De toutes façons, avec les dessins, on comprenait…
Et puis comme ça au moins, on apprenait le français sans trop faire d’efforts tellement la motivation était forte ! De toutes façons, la France on l’admirait tellement…
Je suis toujours étonné du nombre de Roumains qui déclarent aujourd’hui savoir parler français grâce à Pif- Gadget !
Aujourd’hui en France une véritable « Pifomania » déferle autour de cet hebdomadaire devenu « culte » et de tous les héros mythiques qui l’ont habité.
Il était donc également logique que la Roumanie qui l’a accueilli et aimé avec autant de passion, puisse à son tour revisiter « Ses années Pif ! »

C’est dans cet esprit que l’Ambassade de France en Roumanie et l’Institut Français de Bucarest ont souhaité organiser une exposition intitulée « Pif en Roumanie : Un héros de l’age d’or » retraçant les liens affectifs tissés pendant toutes ces années entre la jeunesse roumaine et son journal préféré.
Car cet hebdo, aidé en cela par des ambassadeurs aussi charismatiques que Pif et Hercule,Placid et Muzo, Rahan, Corto Maltèse et bien d’autres, a contribué très largement à promouvoir notre culture, notre langue et notre art de vivre tout en tissant des liens forts et durables entre la France et la Roumanie.
Car il s’agissait bien là d’un échange culturel, celui d’un message vivant, moderne et porteur d’espoir et d’idéaux

 

                                                                                                                    Jean-Pierre Dirick

                                                                                   Commissaire Français de l'exposition.

Posté par DIRICK à 12:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur PIF EN ROUMANIE, UN HEROS DE L’AGE D’OR

Nouveau commentaire